Course

La course des képis 2016

J’ai participé au 10Km de la 28ème édition de la course des képis qui se tenait à Cysoing ce vendredi 14 octobre. Participer à une compétition après plusieurs mois d’entraînements me paraissait essentiel. Je pense que j’avais besoin de me rassurer. Je n’avais pas d’objectif de performance particulier. Mes objectifs étaient tout autre pour cette première compétition.

En effet, si je m’entraîne plusieurs fois par semaine, c’est évidemment pour préparer le triathlon d’Embrun 2017. Mais cela me parait inconcevable d’arriver au départ du triathlon sans avoir participé à aucune compétition au préalable. Vous allez mieux comprendre pourquoi en lisant les objectifs que j’avais pour cette course :

Objectif 1 – Gestion du stress

Cela va sûrement vous faire rire, mais la participation à une compétition a toujours eu tendance à me stresser. D’aussi loin que je me rappelle, au badminton au collège, au basket au lycée, au cyclisme ensuite, le stress et l’adrénaline ont toujours présents. C’est certainement mon côté compétiteur qui jaillit. L’objectif ici était donc d’appréhender ce stress et d’apprendre à le gérer.

Objectif 2- La préparation et organisation

On ne part pas faire une course comme on part à l’entraînement. Cela demande un minimum de préparation. Il faut penser à réduire les entraînements les jours qui précèdent pour être en forme. Il faut surveiller quelque peu son alimentation et son hydratation, car il s’agit d’un effort intense. Ne pas oublier son certificat médical et les épingles pour le dossard.

Objectif 3 – Courir dans la foule

Et oui, je m’entraîne très souvent seul (ou avec mon chien). Je souhaitais donc courir au milieu de centaines de personnes. Ceci peut être perturbant. Il y a d’abord le risque d’accrochage et de chute au départ. Ensuite, le risque de ne pas courir à mon rythme parce que faussé par le rythme des autres concurrents. Il est parfois plus difficile de prendre ses repères et de ne pas se laisser « griser » par la course.

Objectif 4 – L’effort intense

J’avais également pour objectif de (re)découvrir ce que peut être un effort intensif en course. Cela n’a évidemment rien à voir avec un entraînement où le cœur est à 150bpm en moyenne. Je voulais savoir comment j’allais pouvoir gérer ça et comment mon corps allait réagir.

Impressions et résultat de la course :

Je suis très satisfait d’avoir participé à cette course. J’ai rempli tous mes objectifs. Je m’étais bien préparé et la course s’est bien passée. Bien que je n’avais pas objectif de performance, j’espérais au fond de moi le faire en 50min.

Je suis parti très vite, trop vite, grisé par la course avec l’envie de me placer au départ. La réalité m’a vite rattrapé et mon allure est redescendue pour se stabiliser autour des 4’50/km. Le dénivelé a été dur à aborder au deuxième tour (positif de 70m au total), les jambes avaient du mal à garder le rythme mais le mental était bon. J’arrive à finir à fond à 4’20/km et un cardio à plus de 185bmp…

Temps : 46’39, trop content  🙂
Classement : 92 / 205
Bpm moyen : 180

Le classement complet : sur le site de la course des képis
Les détails sur ma course : sur Decathlon Coach

Dans un même état d’esprit, je vous donne RDV le 13 novembre 2016 pour ma participation à la Rumoise.

Qui vient avec ses baskets pour la faire avec moi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *